03 décembre 2006

Philippines: Catastrophe nationale décrété

large_270704Au moins 800 personnes sont mortes ou disparues, selon la Croix-Rouge, à la suite de la coulée de boue géante qui a englouti jeudi soir des dizaines de hameaux dans l'est des Philippines, où les secours nourrisaient peu d'espoir dimanche de dégager des survivants.

selon le président de la Croix-Rouge locale Richard Gordon, le bilan pourrait rapidement dépasser le millier de victimes en l'absence d'informations en provenance des villages les plus isolés.large_270705

"Les gens nous disent que des familles et des villages entiers ont été décimés", a-t-il indiqué. Il en veut pour exemple ces 40 corps non réclamés laissés dans un funerarium de la région: "s'ils n'ont pas été réclamés par les familles, il est probable que les proches aient été également ensevelis."

Le Conseil national de coordination des catastrophes (protection civile) a quant à lui avancé un bilan de 607 morts ou disparus (309 morts confirmés, 298 portés manquants).

Les fortes précipitations causées par le typhon Durian se sont mêlées aux dépôts volcaniques sur les flancs du mayon déclenchant une coulée qui a enseveli jusqu'aux toits de nombreuses habitations. Ces phénomènes redoutables sont fréquents en début de saison des pluies ou lors de cyclones dans les pays tropicaux à fort volcanisme, comme l'Indonésie ou les Philippines.

Selon la Croix-Rouge, 31 villages et hameaux comptant quelque 14.871 habitants ont été directement affectés par les glissements meurtriers. L'électricité et l'eau n'avaient toujours pas été rétablies dimanche dans la région de Bicol, ralentissant le travail de secours.

Dans l'hôpital de Legaspi, principale ville côtière et capitale de la province d'Albay (est du pays), les blessés continuent d'affluer. Dans la localité voisine de Rawis, les habitants s'affairaient dans les ruines d'un dortoir qui s'est écroulé et où cinq écoliers seraient encore piégés. Pour ajouter à la confusion et au désarroi, une rumeur de tsunami imminent s'est propagée dimanche poussant des centaines de personnes à fuir dans le désordre et les cris.

Les autorités ont dû démentir la rumeur et canaliser la foule. Cette nouvelle catastrophe intervient au moment où l'archipel philippin souffre encore du passage du typhon Cimaron, le plus puissant à avoir frappé le pays depuis plus de dix ans. Il avait fait 38 morts et disparus en octobre.

En septembre, la capitale Manille avait été touchée par un autre typhon, Xangsane, qui a fait plus de 200 morts.

Source : LCI

Posté par ZerF à 19:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Philippines: Catastrophe nationale décrété

    Un grand bravo pour ton blog de toutes grandes qualités ! Je te félicite ! Cela dois te prendre du temps ! Mais si tu arrive encore à en trouver passe voir mon blog...

    Encore bravo et bonne continuation !!

    Posté par churchill, 12 décembre 2006 à 13:26 | | Répondre
Nouveau commentaire